Regroupement

Regroupement

Champs d'application

Mesures spécifiques CONTACT, CONTACT PLUSGOUTTELETTES, AIR, STRICT, PROTECTION

Pourquoi ?

Alternative à la chambre individuelle en cas de Mesure spécifique pour prévenir
  • La dissémination des agents pathogènes et autres germes dans l’environnement de soins à partir de patients colonisés ou infectés avec le même germe
  • La transmission de germes aux patients immunosupprimés

Le regroupement se distingue de la chambre commune par le fait que tous les patients hébergés dans la chambre de regroupement sont colonisés ou infectés avec le même germe, ou partage la même condition d’immunosuppression, motivant la même Mesure spécifique exclusivement

Quand ?

Barrière et circonscription architecturale d’une problématique infectieuse ou d’un risque de transmission en situation épidémique ou hautement endémique dans une unité d’hébergement, un département médical ou dans l’institution

Comment ?

Chaque patient est au bénéfice individualisé des mesures de base et en cas d'indication, de l'usage des gants et de la surblouse lors des contacts directs
  • L'usage de la surblouse peut, dans certaines circonstances épidémiques et faisant l'objet de procédures spécifiques, s'appliquer à la chambre de regroupement. En tous les cas, sa souillure motive son changement .

L’emploi et la mise en oeuvre d’autres moyens (gestion du matériel, traitement des dispositifs médicaux, entretien, évacuation du linge et de la vaisselle usagée, élimination des déchets, filtre à eau, etc.) s'appliquent à la chambre de regroupement

L'usage de masque (médical ou ultrafiltrant) par les professionnels s'applique à la zone de regroupement (chambre d'hébergement, unité, voire secteur)

VigiGerme®