Masque ultrafiltrant (FFP2)

Masque ultrafiltrant (FFP2)
Masque ultrafiltrant (FFP2) ; disponible au magasin

Champs d'application

Mesure de base (selon germe en cause et en circonstance particulière; voir ci-dessous Quand?)

Mesures spécifiques AIR, STRICT, PROTECTION 

Pourquoi ?

Interrompre la transmission d’agents infectieux aéroportés et aérosolisés et prévenir 
  • L’infection chez le collaborateur par inhalation de microparticules contaminées dans les voies respiratoires basses
  • L’infection chez le patient immunosupprimé par inhalation de microparticules contaminées dans les voies respiratoires basses

Quand ?

07.08.20 NOUVEAU - Dans le cadre des mesures de base 
  • Porté par le collaborateur en cas de soins / d’intervention sur les voies respiratoires avec un risque d’aérosolisation des sécrétions respiratoires*
    • auprès d'un patient présentant un syndrome respiratoire aigu d'origine infectieuse probable
    • selon les procédures de soins qui le requièrent et selon le germe en cause (agents infectieux-maladies, syndromes)

*Procédures à risque d’aérosolisation des sécrétions respiratoires : frottis naso-pharyngé, bronchoscopie, aspiration de la sphère ORL / des voies respiratoires (en circuit ouvert), intubation, extubation, trachéotomie, échographie trans-oesophagienne, gastroscopie, ventilation manuelle, réanimation cardio-pulmonaire, et autres procédures similaires, pose et retrait de l’assistance ventilatoire

*Situations à risque d’aérosolisation des sécrétions respiratoires : en cas d’intervention de soins auprès du patient  a) pendant la durée d’assistance ventilatoire par CPAP, par ventilation non invasive, par oxygénation à haut débit (Airvo) ; b) auprès d’un patient trachéotomisé ; c) pendant la durée d'administration d'un traitement par nébulisation sans chambre d’inhalation (n’est l’objet d’aucune évidence)

Dans le cadre des Mesures spécifiques AIR, STRICT 
  • Porté par le collaborateur et le visiteur pour entrer dans la chambre
  • Porté par le patient hors de sa chambre (voir commentaire ci-dessous)
Dans le cadre de la Mesure spécifique PROTECTION
  • Porté par le patient hors de sa chambre

Considérer l’usage du lit de transport protégé, notamment lorsque le masque ultrafiltrant n'est pas disponible (il n'existe pas de taille enfant) ou ne peut être porté de manière appropriée par le patient

Comment ?

Dans le cadre des mesures de base le masque ultrafiltrant est revêtu pour le soin à risque d’aérosolisation

Dans le cadre des Mesures spécifiques AIR; STRICT le masque est revêtu avant d’entrer dans la chambre et est retiré après en être ressorti
  • Le masque ultrafiltrant est disponible à l’extérieur de la chambre de même qu’un support poubelle à couvercle pour son élimination à son retrait

Dans le cadre de la Mesure spécifique PROTECTION le patient revêt le masque avant de sortir de la chambre et le retir une fois rentré dans la chambre

 

Le revêtement et le retrait du masque sont des gestes potentiellement contaminants: l'hygiène des mains est à pratiquer avant d'enfiler et de retirer le masque, après l'avoir retiré

Emploi du masque ultrafiltrant

  • Prélever directement le masque de son emballage original avant de le revêtir
  • Déployer le masque par ses bords supérieurs et inférieurs / latéraux (selon design du masque) avant de l'appliquer sur le nez, la bouche, sous le menton et avant de passer ses élastiques derrière la tête / derrière les oreilles (selon design du masque)
  • Ajuster le masque sur le nez et sous le menton ; en cas d' élastiques de contention à la tête ceux-ci sont ajustés sur le crâne et à la nuque pour équilibrer le maintien du masque
  • Pour s'assurer de l'éfficacité du masque, un test d’étanchéité (fit check) est à effectuer
    • avant d’entrer dans la chambre du patient en cas de Mesures spécifiques AIR et STRICT;
    • avant de quitter la chambre pour un patient qui est en Mesure spécifique PROTECTION ;
    • avant d’effectuer le soin à risque d'aérosolisation
  • Le patient et le visiteur sont supervisés par un professionnel lors de l'ajustement du masque ultrafiltrant
  • Le masque est retiré par ses élastiques et vers l'avant

Le masque ultrafiltrant est un dispositif usage unique: une fois retiré – même partiellement - il est jeté

Le masque ultrafiltrant peut être utilisé jusqu'à 8 heures consécutives

Commentaire

Le masque ultrafiltrant est conçu pour protéger la personne qui inspire l’air à travers le masque; lorsqu’un patient en Mesure spécifique AIR ou STRICT revêt le masque ultrafiltrant en dehors de sa chambre le masque constitue également une barrière contre la dispersion de gouttelettes contaminées lors de l’expirium ou lors de la toux au minimum, mais il ne garantit pas obligatoirement une filtration microparticulaire maximale à l'expiration; pour cette raison les déplacements du patient en Mesure spécifique AIR ou STRICT doivent être limités à leur stricte indication médicale

VigiGerme®